Les dangers des écrans pour les enfants – Portable, ordinateur et votre enfant

Pourquoi les enfants sont-ils si accrocs aux écrans ? Quels sont les conséquences des smartphones, ordinateurs et autres écrans de jeux ou donnant accès à internet sur nos petits têtes blondes. Comment apprendre à son enfant à se protéger en ne s’exposant pas trop, en fonction de son âge, à ce mode virtuel? Conseils aux parents pour un bon développement psychologique, intellectuel et scolaire …

Les jeux et écrans sont-ils dangereux pour mon enfant ?

Il convient tout d’abord de rappeller que ce ne sont pas les écrans, tablettes et smarphones et autres écrans qui sont problématiques. Le problème réside plutôt dans le rapport qu’entretien votre enfant à ces derniers.

La clé du problème se trouve dans l’éducation que vous donnerez à vos enfants? L’objectif n’est donc pas de les priver d’écran mais de leur apprendre à réguler leur rapport à ces supports numétiques et virtuels. Nous pourrions même affirmer que les priver de ces outils numériques peut les handicaper dans leur insertion sociale et scolaire. Les parents doivent apprendre à leur enfant à réguler son exposition aux écrans. Cet apprentissage passe par une éducation basée sur la confiance. Le priver c’est l’exposer au désir de transgresser et donc de se mettre en danger sans la présence de ses parents.

Pourquoi mon enfant est-il si attiré par les jeux vidéos et internet ?

« Pourquoi mon enfant est il si accro au téléphone ou aux applications de jeux sur smartphone ou écran »? Telle est la question que se pose de nombreuses mamans et de nombreux papas.

Les téléphones et jeux attirent votre enfant tout simplement parce qu’ils sont ludiques et que l’enfant, par nature, adore jouer ou apprendre en jouant.

Les enfants connaissent les jeux et savent à quel point c’est plaisant. Ces supports numériques et ludiques plaisent moins au parents car ils ne connaissent pas le plaisir que ressent leur enfant. Les parents flairent le piège addictogène des écrans.

Les smartphones, iPad ou la télévision sont des outils très puissants. Ils captent l’attention des enfants et vont avoir des effets négatifs sur leur développement psychologique. Souvent les gens se focalisent sur le contenu. Il s’agit d’une erreur parentale. Dans la réalité, ce n’est pas tellement le contenu qui pose problème mais plutôt le contenant: l’écran et le temps que l’enfant passe devant l’écran. Pour plusieurs raisons, l’écran est avant tout un écran à la relation. Lorsque votre enfant est en relation avec son écran, il n’est plus en relation avec ses parents, sa famille et ses amis.

Pourquoi mon enfant ou mon ado passe autant de temps sur son téléphone ?

L’adolescence est la période de tous les dangers c’est bien connu ! Malheureusement, les nouvelles technologies et les applications qui ciblent spécialement les adolescents (comme les réseaux sociaux tels que TikTok ou Instagram) présentent le risque d’enfermer votre ado dans une pratique addictive de ces nouveaux supports à la relation. Si votre fille adolescente ou votre fils adolescent passe beaucoup de temps devant les écrans c’est avant tout parce que ces outils sont pensés pour le rendre accro. Ils son excitants, les plongent dans un monde relationnel virtuel avec leurs copains et copines mais surtout ils sont distrayants et ludiques.

Au delà du côté ludique des jeux et des smartphones, ces supports numériques peuvent avoir d’autres fonctions pour l’enfant ou l’adolescent.

Parfois l’enfant va se réfugier devant son écran car il y a de la tension à la maison (conflit familial, dispute entre les parents, peur que papa et maman divorcent).
D’autres fois, l’enfant cherche dans les réseaux sociaux et applications (TikTok, Snapchat, Instagram) des relations sociales et amicales qui lui permettent d’échapper à la monotonie familiale et de s’inscrire dans la société et dans une vie amicale.

Nous voyons donc que les écrans peuvent aussi être un échappatoire. Cet évitement peut trouver plusieurs origines de la plus grave à la plus stratégique: quitter le monde familial anxiogène ou tout simplement échapper aux devoirs scolaires ou encore aux exigences éducatives de maman et papa.

Conséquences des téléphones, tablettes et autres écrans sur les touts petits enfants

L’enfance est la période de la vie ou l’être humain s’ouvre au monde et développe son intellect ainsi que son rapport à l’autre. L’écran et son pouvoir addictif vont attirer l’enfant vers des choses moins porteuses: le plaisir immédiat et la consommation de jeu peu propice au développement de son esprit logique et critique. Pour les plus petits les jeux des écrans ou les programmes sont très excitants et vont pousser l’enfant à rechercher une excitation mentale assez forte en permanence.

Les enfants de 3 ans à 10 ans vont évidemment être sur-stimulés et excités après ces longues expositions aux jeux et aux applications de smartphone. Cela aura des conséquences ensuite sur son comportement et son éducation: caprices, enfant refusant de dormir, non-acception de la frustration, souhait que l’on réponde immédiatement à ses désirs et demandes: le syndrome de l’enfant roi ou de l’enfant tyrannique avec ses parents ou grands parents.

Autre conséquence des téléphones et jeux vidéos pour les plus petits: ils ne vont plus passer par les jeux classiques adaptés à leur âge, rythmes et besoins psychologiques. Les nouvelles technologies utilisées excessivement par l’enfant vont faire qu’il ne va plus prendre plaisir à passer parles jeux classiques. Hors ces jeux pour enfants classiques permettent à l’enfant de développer son psychisme. Normalement quand il est tout petit, il fait des jeux fonctionnels et simples mais très structurant: jouer aux voitures, rentrer un cube dans un cube. La simplicité de ces jeux pour enfants, le fond progresser de façon adaptée sur le plan psychomoteur et intelletuel.

Quand l’enfant est âgé de 4 à 5 ans, il passe normalement au jeu d’imitation c’est-à-dire qu’il joue à faire semblant et à faire travailler son imagination. Après 5 ans, la petite fille ou le petit garçon passe à des jeux relationnels et au jeu symbolique. Il prend des personnages et il leur invente des histoires. En jouant de façon simple, il utilise son son imagination et augmente sa capacité à fonctionner seul et à s’autonomiser.

Un enfant qui a un trop grand accès aux écrans aura bien trop de plaisir avec ses écrans pour aller vers des jeux simples qui sont pourtant très importants dans la construction de l’enfant.

Quel écran pour quel âge ?

Les écrans, tablettes, consoles de jeu, smartphones et bien sur internet vont aujourd’hui partie du quotidien de toutes les familles. Ignorer ces innovations technologiques et surprotéger ses enfants en les privant des nouvelles technologies n’est pas un solution. Les parents doivent apprendre à leur enfant à adopter ces outils numériques et leur apprendre à s’en servir à bon escients et sans addiction.

Le célèbre psychiatre français Serge Tisseron, expert en ce qui concerne la question de la famille et de l’éducation, donne quelques conseils aux parents.

  • Les jeux numériques et les écrans ne doivent pas remplacer les jeux classiques: le jouet réel tel que la poupée, la voiture, le puzzle.
  • Avant 3 ans voire 5 ans, ne pas exposer l’enfant devant la télévision ou autre vidéo internet. Le tout petit risque de ne pas pouvoir interpréter ces images et cela peut le perturber dans la construction de son psychique.
  • Avant 6 ans, on évite les consoles de jeux (Nintendo Switch, Ps4 ou console Xbox par exemple). Certaines applications de jeux sur smartphone sont autorisées à partir du moment ou l’enfant est accompagné par sa maman ou son papa.
  • A partir de l’âge de 9 ans, l’enfant peut commencer à découvrir internet avec ses parents ou seul si un logiciel de contrôle parental est installé sur l’ordinateur.
  • Pas de réseaux sociaux avant l’âge de 12 ans et l’entrée au collège (classe de 6imème voire de cinquième).

À quel âge puis-je acheter un téléphone portable à mon enfant ?

C’est la grande question que se posent tous les parents. Nous pouvons répondre à cette question parentale en disant que cela dépend avant tout de la sensibilité de l’enfant et de son niveau de responsabilité. L’idéal serait de ne pas acheter de smartphone à votre enfant avant ses 12 ans.

L’achat d’un smartphone peut donc se faire avec l’entrée dans l’adolescence. Cependant, chaque famille doit procéder en fonction de ces valeurs et de son fonctionnement familial.

Dans le cadre de votre réflexion peser le pour et le contre ! Priver votre fille adolescente ou votre fils adolescent de téléphone peut faire naître chez lui un sentiment d’exclusion sociale ou d’infériorité : « Toutes mes copines et copains du collège ont un smartphone mais pas moi ! Mais parents ne me font pas confiance ».

Il ne suffit pas simplement d’acheter un téléphone à son ado et de se demander s’il a vraiment l’âge d’en avoir un. Notre rôle de parents est d’apporter une bonne éducation à notre adolescente ou adolescent en lui permettant de prendre conscience des dangers d’une utilisation excessive, des risques d’internet et des conséquences sur sa santé.

Le bon âge pour avoir un portable est l’âge où l’adolescent prend conscience que ses parent lui font confiance pour s’en servir de façon adaptée. Une question de confiance parentale ou de contrat de confiance entre l’enfant et ses parents.

Conseils aux parents: ne jamais oublier que surprotéger son enfant c’est un peu le fragiliser. Un jour ou l’autre votre petit bout de chou sera confronté aux dangers ou à la tentation dangereuse. Ce qui fera la différence c’est l’éducation donnée par les parents et la confiance qu’ils ont placée en lui.

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share