Conseils pour que mon enfant travaille bien à l’école

Comment faire aimer l’école à mon fils ou à ma fille ? Mon enfant manque de motivation scolaire et je ne sais pas comment lui donner l’envie de travailler à l’école … Il ne veut pas faire ses devoirs et apprendre ses leçons à la maison. Il ne veut plus aller en cours … Que faire en tant que parents ?

Faire aimer l'école à sa fille ou faire travailler son fils : devoirs, cours comportement scolaire.
Faire aimer l’école à un enfant : lui donner le goût d’apprendre et de lire

Lui montrer que je m’interesse à sa scolairité

Parler de l’école avec son enfant ne doit pas se réduire à parler des notes scolaires et de son comportement en classe. Ce type de discussion est anxiogène et envoie un message négatif à votre enfant sur la question de la scolarité.

S’intéresser à la scolarité de mon enfant c’est lui faire ressentir que je m’intéresse à lui. C’est lui dire implicitement que ce qu’il vit à l’école est important pour son papa et/ou sa maman. Cet intérêt parental pour la scolarité de l’enfant est un « vrai moteur » pour la motivation scolaire de leur enfant.

Prenez un temps chaque jour pour parlez avec lui de sa journée scolaire. Abordez avec lui différents sujets: ses copains et copines, la cours de récréation, qu’a-il appris de nouveau aujourd’hui ? …

Une astuce : Instaurez un jeu chaque jour … Demandez-lui de vous racontez le meilleur et le moins agréable moment de sa journée de classe.

Motiver son enfant pour qu’il travaille à l’école

A l’heure ou des Youtubeurs et d’autres acteurs des nouvelles technologies deviennent riches sans avoir été de bons élèves à l’école ou avoirfait de longues études, il n’est pas évident de trouver les arguments pour signifier à son enfant l’importance de l’école.

Pour motiver son enfant à bien travailler à l’école ou au collège, partez de ses rêves et passions. Il veut devenir médecin pour soigner des gens et gagner beaucoup d’argent ? Prenez un temps avec lui pour faire des recherches concernant le nombre d’années d’études qu’il faut faire pour devenir docteur. Il veut devenir vétérinaire ? Parlez lui de l’importance des sciences et des matières scientifiques pour faire ce métier ? Voyager dans le monde et être un grand reporter ? Alors il faut être fort en langues étrangères et s’avoir bien écrire.

La recette pour motiver son ado ou son enfant pour qu’il travaille à l’école ? Réfléchir avec lui à un projet professionnel qui lui tient à cœur. S’intéresser avec lui aux études nécessaires pour atteindre cet objectif professionnel. Lui signifier ensuite l’importance de s’investir, dès à présent, dans ses études pour réussir et choisir sa vie adulte.

Et n’oubliez pas de lui parler de la fierté que vous procurera en tant que parent de le voir travailler à l’école pour un projet qu’il lui tient à cœur.

Créer les meilleures conditions de travail à la maison

Pour qu’il puisse travailler dans de bonnes conditions aménager pour votre enfant une pièce de la maison sans distraction.
Veiller à ce que cet endroit ne soit pas exposé à des tentations: télévision, télépone ou tablette.
Pour apprendre ses leçons et faire ses devoirs vous enfant doit travailler dans un lieu ou sa concentration ne sera pas perturbée. La question des téléphones portables et des enfants doit être abordée en famille afin que ces outils numériques ne le perturbent pas dans ses apprentissages scolaires.

Beacoup de parents font faire les devoirs aux enfants dans leur chambre.
Pour notre part, nous estimons qu’il s’agit d’une « fausse bonne idée ».
Votre enfant peut avoir le sentiment d’être puni « Vas dans ta chambre ! » ou d’être mis à l’écart.
Nous vous conseillons plutôt d’aménager un espace de travail dans une pièce repérée positivement par l’ensemble de famille.

Une bonne idée: Aménager et décorer avec lui cet espace de travail dès le début de l’année scolaire.
Laissez votre enfant choisir la déco, amènager son bureau et le lieu selon ses goûts.
Veillez à ce que son bureau soit sufissament spacieux. Optimisez cet espace pour qui puisse y étaler et ranger ses livres et cahiers scolaires.

Vérifier régulièrement ses notes et ses devoirs sans controler

Il important que votre enfant ressente que ses parents s’inscrivent concrétement dans un suivi de sa scolarité.
Concrètement, cela veut dire s’interesser chaque jour à ses devoirs et consulter régulièment son carnet de correspondance.

Pour motiver et donner des repères à votre enfant, signifiez lui que vous souhaitez être informé de chacune de ses notes. Pour cela consulter régulièrement l’application ou le site de l’école. Les notes de votre enfant y sont régulièrement mises à jour.

En ce qui concerne les devoirs à faire à la maison et les devoirs à apprendre, laissez-lui de l’autonomie.
Papa et/ou maman n’interviennent qu’à sa demande s’il a besoin d’aide ou de leur avis.
Cependant, de temps en temps, proposez-lui de relire avec lui ses devoirs ou de lui faire réciter ses leçons.

Si votre enfant ne fait pas ses devoirs, montrez-vous plus exigent en controlant quotidiennement son travail scolaire. Savoir être autoritaire avec son enfant c’est savoir lui poser un cadre éducatif pour qu’il développe le meilleur de ses potentialités intellectuelles.
L’objectif n’est pas de le « fliquer » et de le contrôler. L’objectif premier est de lui faire prendre conscience de l’importance de l’école et de le rendre autonome.

Le valoriser pour développer sa confiance en soi

Contrairement à ce disent souvent les parents à leur progéniture, un enfant ne travaille pas à l’école pour lui et son avenir.
Les enfants trouvent leur motivation scolaire dans le plaisir de rendre fiers ses parents.
Un enfant n’apprend pas par cœur mais par le cœur.
L’apprentissage scolaire est une question d’affectif.

Une éducation positive qui valorise son enfant

En tant que parents, signifiez à votre fils ou à votre fille que vous avez confiance en lui ou elle.
Un enfant valorisé par ses proches est un enfant qui va développer ses qualités et ses potentialités intellectuelles. Savoir valoriser sa fille ou son fille est une grande compétence parentale qui va lui donner la force de croire en lui et de réussir scolairement.

Croire en son enfant, lui dire que vous le sentez capable, c’est lui donner des aîles pour s’envoler dans le ciel de la réussite scolaire.

Aider son enfant avec sincérité et bienveillance

Cependant, n’en faîtes pas trop ! Ne fixer par la barre trop haut … Soyez mesuré, réaliste et sincère avec lui.
Pour cela, expliquez-lui que se tromper ou faire des erreurs et avoir des mauvaises notes fait partie de l’apprentissage.
Soyez le meilleur de ses professeurs en lui expliquant que l’on apprend surtout de ses erreurs et échecs.
Par exemple, ne lui dîtes pas « Tu as fais trois fautes que tu dois corriger ! » mais plutôt « Ton écrit comporte trois erreurs que nous allons corriger ensemble. »

En cas de difficultés scolaires et de manque de confiance en soi

En cas de difficulté scolaires, signifiez lui avec sincérité votre confiance en ses capacités à progresser.
Vous pouvez lui expliquer que chaque enfant à son rythme, ses qualités et ses difficultés.
Argumentez en lui citant certains domaines ou il est particulièrement doué : le sport, l’humour, le bricolage, sa gentillesse, son intelligence relationnelle, une activité artistique …
Cette pédagogie positive et dédramatisante vous permettra de ne pas le laisser s’enfermer dans un sentiment d’échec : « Je suis trop nul ! »

Développer l’autonomie de son enfant

Quel que soit son niveau scolaire, le devellopement de l’autonomie de votre enfant vous revient.
Là encore, cela passe par une bonne posture parentale: le valoriser, lui faire confiance, le laisser faire ses propres expériences et erreurs.
Apprenez lui à réfléchir et à être pragmatique.

Enseignez-lui une méthode de travail pour ses devoirs: commencer par la matière qu’il aime le moins et finir par celle où qu’il préfère.

Ne faîtes jamais ses devoirs à sa place. N’intervenez à l’école que si la situation l’exige : harcèlement scolaire, violence sur votre enfant, incompréhension avec la maîtresse.
L’objectif est d’apprendre à votre enfant à se passer de vous. Un enfant qui apprend à trouver lui même la solution à ses problèmes deviendra un adulte responsable avec une capacité d’adaptation.

Laisser votre enfant développer son autonomie revient à lui faire ressentir la confiance de ses parents.

Donnez le goût de la lecture à son enfant

Un enfant qui lit régulièrement est un enfant qui développe son intelligence. L’importance de la lecture pour les enfants n’est plus à démonter ! La lecture permet à l’enfant de développer sa concentration scolaire, d’apprendre à écrire sans faute, de développer son imaginaire, et de se cultiver de façon ludique et agréable.

Les bienfaits de la lecture pour les enfants

Des études neurologiques ont démontré les bienfaits de la lecture et notamment sur le développement intellectuel des enfants:

  1. Lire stimule le cerveau de l’enfant.
  2. La lecture améliore l’attention et la concentration. …
  3. Lire devellope l’esprit de curiosité et permet donc d’accroître ses connaissances et sa culture générale.
  4. La lecture améliore la mémoire profonde.
  5. Lire développe les capacités d’analyse et la prise de recul.
  6. Les livres améliorent l’orthographe de l’enfant et enrichit son vocabulaire par la découverte de nouveaux mots enregistrés par son cerveau.

Comment faire lire mon enfant et lui donner le goût de la lecture ?

Pour donner le goût de la lecture à mon enfant, je dois lui donner l’exemple. La lecture est une affaire de famille. Frères et sœurs ou parents chacun doit avoir un temps de lecture. Papa et maman doivent me donner l’exemple en lisant régulièrement des livres !

Pour les plus petits, le goût des livres et la sensibilisation à la lecture commencent avec la petite histoire que papa et maman lisent chaque soir à leur petit bout de choux avant qu’il s’endorme …

Petites astuces éducatives: instaurez deux temps de lecture par semaine pour l’ensemble la famille. Fréquentez régulièrement les médiathèques et les bibliothèques en famille. Abonnez votre enfant à un magazine jeunesse que vous aurez choisi avec lui.

Pour les enfants les plus récalcitrants, commencez par des lectures ludiques telles que des bandes dessinées ou pourquoi de beaux poèmes sur différents thèmes.

Faire aimer l’école à son enfant : Une affaire de famille.

En conclusion de ces quelques conseils pour faire aimer l’école par son ado ou son petit écolier chéri, nous pouvons dire que pour investir sa scolarité avec plaisir et responsabilité un enfant à besoin de se sentir investi par ses parents.

Pour atteindre cet objectif, parlez régulièrement de l’école avec votre enfant. Invitez-le à se projeter dans un avenir professionnel et définissez avec lui des objectifs pour se donner les moyens de son ambition.

Veillez à ne pas trop en faire et à lui mettre la pression par rapport à l’école. Votre objectif ne se doit pas se réduire aux bonnes notes et à avoir le premier de la classe à la maison. Votre rôle de parent est de développer l’autonomie de votre enfant, de le responsabiliser. Le but est lui donner les moyens de découvrir et de développer ses potentialités intellectuels.

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share